02 Incarner une approche positive de l’alimentation

Selon Danone, l’alimentation doit être source de plaisir et de santé. Depuis le rachat de Numico en 2007, Danone dispose d’un portefeuille de produits entièrement focalisé sur des catégories d’aliments reconnus pour la santé et soigneusement adaptés aux besoins et aux habitudes des consommateurs, partout dans le monde.

La nutrition
devient un enjeu
mondial majeur

Jean-Philippe Paré Directeur général R&D, Danone

Santé et nutrition dès l'origine

A l’instar de l’eau minérale d’Evian aux bienfaits reconnus au XVIIIe siècle par l’académie de médecine, les premiers yaourts Danone ont été commercialisés en pharmacie sur prescription médicale avant de faire leur apparition dans les rayons des épiceries. « Délicieux et sain, le yoghourt Danone est le dessert des digestions heureuses », vantait la première publicité des yaourts Danone.

Délicieux et sain

La double impulsion du recentrage opéré par Franck Riboud et
le Conseil d’administration à partir de 1996 transforme progressivement Danone d’industriel de l’agroalimentaire en industriel d’une alimentation dédiée à la santé et à la nutrition autour de quatre métiers complémentaires : les Eaux, la Nutrition Infantile, la Nutrition Médicale et les Produits Laitiers Frais.

Une conviction

L’alimentation est clé pour batir & maintenir le capital santé tout
au long de la vie...

Les quatre métiers du groupe s’attachent à offrir des produits savoureux, adaptés aux besoins nutritionnels de tous et aux problématiques de santé publique de chaque pays.
  • 66%*

    des produits Danone destinés à tous, appartiennent à des catégories d’aliments dont la consommation quotidienne est recommandée par les autorités de santé publique (produits laitiers, eau).

  • 25%*

    des produits sont destinés à des populations ayant des besoins nutritionnels et/ou de santé très spécifiques (nutrition infantile et médicale) et généralement encadrés par des réglementations strictes.

  • 63%*

    des produits issus des catégories recommandées par les autorités publiques peuvent être consommés quotidiennement en raison de leur très haute qualité nutritionnelle.

Près de 10 milliards de portions d’eau ont été mises sur le marché par Danone. La consommation de 1,2 à 2 litres d’eau par jour est recommandée par la plupart des autorités de santé.

Plus de 15 milliards de portions de produits laitiers frais du groupe ont été vendues en 2011 selon une composition nutritionnelle encadrée par les standards les plus stricts notamment en teneurs maximales en matières grasses et sucres ou minimales en calcium.

*Source : Scorecard 2011, grille d’indicateurs de performance nutrition et santé du portefeuille de marques dans 39 filiales (représentant 68% du CA 2011) et 12 pays toutes divisions confondues.

Un principe

La gouvernance
santé-nutrition,
clé de voute de la mission du groupe

La gouvernance Nutrition et Santé s’appuie sur 3 piliers déployés par toutes les filiales au sein du groupe :

  1. La rigueur de l’approche scientifique

    pour comprendre les enjeux de santé et de nutrition ; pour définir la qualité nutritionnelle de ses produits ou encore pour démontrer leurs bénéfices pour la santé : études précliniques et cliniques, dont les résultats sont pour la plupart présentés lors de congrès scientifiques et publiés dans des revues scientifiques reconnues.

    En savoir plus www.danone10.danone.com Ce que nous apprend la flore intesinale
  2. Une concertation permanente avec les parties prenantes

    aux niveaux régional, national et international afin d’initier, en partenariat avec les pouvoirs publics en place, des actions de sensibilisation ou des programmes d’éducation sur l’équilibre alimentaire afin de répondre à ces préoccupations. En Belgique, Danone a lancé un programme éducatif déployé dans 2 000 écoles, soit près d’un tiers des écoles belges ciblées, en partenariat avec des experts en nutrition pédiatrique, intitulé «Bon appétit, bouge ta santé», destiné aux enfants de 8 à 10 ans.


    Au
    total

    plus de 200 programmes*
    d’information et de sensibilisation
    à un mode de vie sain

    à destination de 700 millions
    de personnes dans le monde
    sont développés par les équipes du groupe



  3. La mise en place de principe d’autodiscipline

    par l’ensemble des filiales depuis la formulation des produits jusqu’aux pratiques de communication et de marketing. Le groupe a mis en place un outil leur permettant d’évaluer objectivement le profil nutritionnel de l’ensemble de leur portefeuille :

  • 98% des produits du groupe
    ont été évalués (2010).
  • 20% ont été reformulés
    afin de réduire leur teneur en
    matières grasses, sel et/ou sucres
    (entre 2009 et 2011).
  • 40% 47% des produits laitiers des produits de nutrition infantile ont été fortifiés en nutriments afin de répondre au mieux aux préoccupations de santé publique locales (entre 2009 et 2011).
  • +90% des produits Danone
    sont désormais étiquetés
    pour fournir aux consommateurs
    une information nutritionnelle
    claire et transparente sur chaque
    produit, même si la réglementation
    locale ne l’impose pas.
*Source : Scorecard 2011, grille d’indicateurs de performance nutrition et santé du portefeuille de marques dans 39 filiales (représentant 68% du CA 2011) et 12 pays toutes divisions confondues.

Une règle d'or

Santé & saveur,
deux qualités
indissociables

Danone considère que se nourrir doit avant tout être une source de plaisir et qu’un produit ne peut jouer pleinement son rôle sur la santé que s’il est intégré dans une alimentation équilibrée et, pour cela, il est fondamental qu’il soit tout simplement… bon. Parce que le goût s’acquiert dès le plus jeune âge, la Nutrition Infantile est particulièrement mobilisée dans la recherche sur l’apprentissage du goût et le développement de produits offrant une large palette de saveurs, en étroite collaboration avec le monde scientifique et des experts sensoriels.

Objectif

concilier plaisir du goût et intérêt nutritionnel, pour les laits de croissance comme pour les aliments solides. Cet objectif se décline également pour l’alimentation spécialisée destinée aux enfants atteints d’allergies ou en retard de croissance et celle proposée aux personnes âgées dénutries ou fragilisées par la maladie.

Un outil

Nutriplanet
pour analyser les
spécificités et les
besoins locaux

Danone s’est doté d’une méthode exhaustive d’analyse des enjeux de santé et de nutrition spécifiques de chaque pays : Nutriplanet. Fondé sur l’analyse des données bibliographiques les plus récentes et la consultation d’experts, cet outil intègre un spectre très large de données nutritionnelles, épidémiologiques, socio-économiques et culturelles. L’objectif est de comprendre une population (ou une classe d’âge) et de concevoir «le» bon produit ou d’ajuster ceux qui existent aux réalités locales, voire à créer de toutes pièces de nouveaux produits.

35
Pays

ont déjà fait l’objet d’une étude Nutriplanet à fin 2011. En Indonésie, en Inde et en Algérie, Nutriplanet a été mis en œuvre afin d’ouvrir la voie aux produits nutritionnels de demain dans les nouvelles géographies du groupe. Des zones où l’accessibilité des produits aux populations les plus défavorisées est un enjeu clé.

35
Pays déjà
étudiés
Nutriplanet une méthodologie
au plus près
des populations
  • Pays couverts par une étude Nutriplanet
    (ou en cours)
  • Etudes réalisées avec un focus spécifique Nutrition Médical
  • Etudes réalisées avec un focus spécifique Nutrition Infantile

A fin 2011, parmi les pays couverts par Nutriplanet : 24 pays ont fait l’objet d’une étude sur la population globale ; 24 pays ont fait l’objet d’une étude avec focus sur les tout petits ; 8 pays ont fait l’objet d’une étude avec un focus sur les personnes âgées.